J+88 : Siem Reap (Cambodge)

J+88 : Siem Reap

Petite grasse mat’ jusqu’à 8h…Il fait chaud, et on se rend compte que la clim est éteinte…Plus de courant…

On se renseigne auprès du Lobby, et nous disent que c’est général, et que c’est dans toute la ville… Mytho ou tous les autres ont un générateur?

On prend notre temps ce matin pour petit déjeuner.

Vers midi, on sort pour se balader dans le centre ville, et on profite pour boire des mango shakes et des passions shakes.

  • Pub street
  • Old market
  • Night market

La veille, nous avions acheté une peinture, et nous essayons de l’envoyer par Post office. Mais, le prix ne nous convient pas. On va essayer plus tard depuis Kuala Lumpur.

En se baladant, nous croisons plusieurs chauffeurs de tuk tuk, qui essaient de vendre leurs prestations. Ils nous interpellent avec le sourire, et la moindre des choses est de leur répondre avec le sourire. Chose que les touristes ne font pas…Ah ces touristes…on se demande qui les a élevés.

Lors d’un premier passage, l’un d’entre eux nous propose ses services. Nous refusons sous prétexte que nous partons le lendemain, puis nous le laissons pour aller à la poste.

Au retour, on le croise à nouveau. On se présente et lui aussi. Il s’appelle Phearum. Nous sentons qu’il voulait discuter. Nous discutons de tout et de rien, et on a notamment abordé les touristes, la vie au Cambodge, sa vie , la vie en France…de ses rêves. Au final, nous avons dû discuter pendant 3h.

On lui parle d’un tableau qu’on n’a pas réussi a trouver. Il nous propose de nous emmener là où les artistes travaillent. Pour le remercier, on décide de l’aider à gagner un peu d’argent en donnant de notre temps. On devait se faire passer pour de riches touristes intéressés par l’art. Il nous emmène dans différents magasins et nous devions jouer le rôle pendant 15-20 min dans chaque magasin. Il a dû gagner 20 dollars ce soir là grâce à nous.

Notre chauffeur nous dépose ensuite à notre hôtel vers 20h.

Nous dinons dans un des restaurants de la chaîne Khmer kitchen.

Après le diner, nous rentrons faire nos bagages. Car, le lendemain, on s’envole vers la Malaisie.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s